Le fioul au meilleur prix Prise de RDV rapide Paiement à la livraison Contactez-nous !

Tendance sur le prix du fioul au 25 juin 2018

Après les blocages sur 3 jours de plusieurs dépôts pétroliers et raffineries par les agriculteurs, la France a échappé à une pénurie de carburants, et ces manifestations n’ont pas influé sur les prix du pétrole. Cependant, le cours du pétrole a tout de même ressenti une légère hausse, suite aux accords passés entre les pays de l’OPEP, ces vendredi 22 et samedi 23 juin.

Hausse du cours du pétrole

Vendredi matin, le prix du Brent affichait 73,05 dollars, contre 75,55 dollars à la clôture du soir. +2,50 dollars qui vont se faire ressentir sur le prix du fioul en ce début de semaine.

Vendredi 22 et samedi 23 juin se tenait le rassemblement de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole), où le sujet d’une possibilité d’augmentation de la production a été mis sur la table.

Finalement, les différents pays de l’OPEP ont conclu à l’unanimité d’une augmentation d’environ un million de barils par jour, même si l’Iran a toutefois hésité avant d’accepter, ayant des capacités de production et d’exportation limitées en raison des sanctions américaines, de peur de subir des pertes de parts de marché face notamment à son rival saoudien.

Cet accord n’a pas été retranscrit sur le communiqué final de cette réunion, mais cela n’a pas empêché au prix du pétrole de grimper à l’annonce de la décision.

Qu’en est-il pour le prix du fioul ?

Le prix du fioul a donc suivi le cours du pétrole, et a augmenté pour sa part d’environ 1,7% ce matin par rapport au prix fixé pour vendredi dernier. La tendance est donc à la hausse, mais rien n’exclut l’idée qu’elle puisse revenir à la baisse dans les prochains jours.

Pour ne pas prendre de risque, faites votre plein de votre cuve de fioul pour ne pas être impacté davantage si le prix du fioul continue à grimper cette semaine.

En plus, avec fioulaumeilleurprix.com, vous règlerez votre facture seulement à la livraison !

Meilleur prix par rapport au prix moyen national de vente TTC, publié par la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC), en zones de livraison conventionnelles, hors zones d’altitude et pour des conditions de livraisons normales (tranche de livraisons entre 2000 et 4999 litres).