Le fioul au meilleur prix Prise de RDV rapide Paiement à la livraison Contactez-nous !

Pourquoi le prix du fioul varie ?

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles le prix du fioul peut varier, et on ne peut malheureusement pas les prévoir et encore moins les contrôler.

De la situation géopolitique au Proche-Orient jusqu’à la hausse du dollar américain, fioulaumeilleurprix.com vous dit tout, en passant en revue toutes ces raisons pour vous.

1 – L’évolution du cours du pétrole
Il faut savoir que des millions de barils de pétrole sont échangés chaque jour sur le marché international. Les prix suivent donc déjà la loi de l’offre et de la demande. Si la demande est supérieure à l’offre, les prix augmentent et votre fioul devient plus cher. Si en revanche l’offre est supérieure à la demande, le prix du baril diminue et par répercussion le cours du fioul baisse aussi.

2 - Les différences géographiques
Le prix du fioul peut varier également selon la localisation de votre région et ses spécificités géographiques. En effet, l’approvisionnement en France se faisant principalement par la mer (Atlantique, Méditerranée, Mer du nord), les coûts logistiques peuvent varier selon la proximité des dépôts, des raffineries et des stocks disponibles les plus proches de chez vous.

3 – L’importance de la demande
En période de grand froid, la demande des consommateurs étant très forte, les prix ont tendance à partir vers la hausse.

4 – Les Conditions géopolitiques
Les conditions géopolitiques (tensions, conflicts...) dans certaines régions productrices de pétrole peuvent provoquer une baisse de l’approvisionnement et par conséquent également une hausse du cours du baril.

5 – Les Conditions monétaires
Sur le marché, le pétrole est acheté et vendu en dollars. De ce fait, plus le dollar est faible et plus on aura tendance à acheter du pétrole. Ainsi, de par la loi de l’offre et de la demande, le prix du baril partira plutôt à la hausse.

Meilleur prix par rapport au prix moyen national de vente TTC, publié par la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC), en zones de livraison conventionnelles, hors zones d’altitude et pour des conditions de livraisons normales (tranche de livraisons entre 2000 et 4999 litres).