Le fioul au meilleur prix Prise de RDV rapide Paiement à la livraison Contactez-nous !

Tendance sur le prix du fioul au 26 mars 2018

Voici la tendance du prix du fioul domestique pour cette semaine.

Des tensions géopolitiques sont venues perturber le cours du pétrole la semaine passée, entraînant une hausse permanente des prix. Ce lundi, le prix revient légèrement à la baisse : le baril de Brent a dépassé les 70 dollars à la clôture de vendredi. Ce lundi, le baril de Brent valait 70,45 dollars à 08h00, contre 70,05 dollars à 16h00, soit une diminution de 40 cents.

Baisse du prix du baril Brent malgré des tensions au Moyen-Orient

Malgré les hausses de tensions entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, le marché, lui, n’a pas flambé en ce début de semaine. En effet, les rebelles yéménites ayant menacés le territoire saoudien, c’est l’Iran qui est mis en cause par l’Arabie Saoudite. Bien que ces événements n’aient pas eu d’incidence sur le cours du pétrole ce lundi, « les tensions géopolitiques laissent présager de possibles perturbations de l’offre dans le futur proche, particulièrement du côté de l’Iran », ont noté les analystes de JBC Energy.

Cela pourrait également influencer les Etats-Unis, avec la nomination par Donald Trump la semaine dernière de John Bolton au poste de conseiller à la sécurité nationale, ce dernier ne cachant pas son hostilité au régime iranien.

Le prix du fioul à la hausse, mais une baisse possible pour ces prochains jours

Le prix du fioul domestique n’a cessé d’augmenter ces derniers jours. Malheureusement, même si le prix du baril de pétrole tend à diminuer, le prix du fioul est lui, toujours à la hausse. Nous pouvons tout de même penser qu’une baisse serait probable dans les prochains jours si la courbe pour le baril de pétrole continue dans cette voie.

Faites votre plein de fioul sur fioulaumeilleurprix.com avant que les prix ne soient trop haut et que votre cuve se vide ! Car même si les températures remontent, elles restent faibles pour ce début de printemps !

Meilleur prix par rapport au prix moyen national de vente TTC, publié par la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC), en zones de livraison conventionnelles, hors zones d’altitude et pour des conditions de livraisons normales (tranche de livraisons entre 2000 et 4999 litres).