Actualités FAQ Modes de paiement Contactez-nous !

Comment calculer la puissance d'une chaudière au fuel ?

Il est important de bien savoir régler la puissance de sa chaudière fioul pour faire des économies et ne pas consommer plus ou moins d'énergie qu'il ne le faudrait.

L'intérêt de bien déterminer la puissance idéale

Lorsqu’on décide d’acheter une chaudière fioul* ou de renouveler sa chaudière fioul pour les chaudières de dernière génération, comme les chaudières fioul à condensation (en savoir plus dans notre rubrique "comment choisir sa chaudière fioul ?"), il est très important de déterminer la puissance idéale pour votre future chaudière.

En effet, une chaudière sous-dimensionnée va fonctionner en permanence, ce qui va à la fois augmenter la consommation de fioul et diminuer sa durée de vie. De plus, la température distribuée dans le circuit de chauffage sera plus basse et les radiateurs situés en fin de circuit de chauffage seront insuffisamment chauds pour délivrer une chaleur agréable.

Inversement, une chaudière trop puissante va fonctionner par à-coups, ce qui n’est pas la meilleure façon de faire fonctionner une chaudière fioul. De plus, cela impliquera un budget supérieur, en coût d’achat comme d’entretien, sans parler de son encombrement qui augmente avec la puissance délivrée.

* Tout savoir sur l'avenir des chaudières fioul.

La méthode la plus fiable pour déterminer la puissance idéale

Il existe plusieurs méthodes pour déterminer la puissance nécessaire pour une chaudière fioul, notamment celle qui est généralement utilisée par les professionnels du chauffage. Elle consiste à appliquer la formule de calcul suivante :

Puissance = C x (TV + ITE) x V x DP

Cette formule semble incompréhensible pour un non-professionnel mais elle est en réalité assez simple à partir du moment où l'on connait la signification des différents composants de la formule de calcul :

  • "C" est le Coefficient de consommation d’énergie : il est égal à 1,5 pour une maison bien isolée, 1,6 pour une maison normalement isolée et 2 pour une maison mal isolée.
  • "TV" correspond à la Température Voulue dans les différentes pièces de votre maison : TV sera donc de 19 si vous souhaitez une température moyenne de 19°c chez vous, ou de 21 si 21°C est la température intérieure que vous souhaitez obtenir dans votre logement.
  • "ITE" est l’Indice de Température Extérieure : plus la température extérieure de votre région est basse sur une saison de chauffe, plus l’ITE est élevé. C’est pourquoi on prend un ITE de 15 à la montagne, 12 dans le nord de la France, 9 pour le centre et 7 dans le sud.
  • "V" correspond au Volume du lieu d’habitation à chauffer. Pour l’obtenir, prenez la surface de votre habitation en m² et multipliez-la par la hauteur sous plafond : une maison de 100 m² et d’une hauteur sous plafond de 2,50m aura donc une valeur de V de 100 x 2,5 = 250 m3.
  • "DP" correspond à la Déperdition d’énergie de votre logement. En effet, votre logement va absorber une partie de la chaleur produite sans qu’elle ne se répercute en température réellement délivrée. On retient généralement une valeur de 1,3 pour le DP.

Par exemple, pour une maison de 100 m² avec des plafonds à 2,50m, située dans le centre de la France, moyennement isolée, avec une température souhaitée de 20°C, il faudra une chaudière d’une puissance de :

P = [1,6 x (20 + 9) x 250] x 1,3 = 15 080W soit 15 kW.

Cette même maison, située en montagne, mal isolée, avec la même température souhaitée de 20°C, aura besoin d’une chaudière d’une puissance de :

P = [2 x (20 + 15) x 250] x 1.3 = 22 750 W soit 23 kW, soit 53% de puissance en plus !

La puissance idéale si vous produisez votre eau chaude sanitaire au fioul

Si vous avez choisi de produire également votre eau chaude sanitaire avec votre chaudière fioul, il faudra majorer cette puissance. En effet, les besoins en eau chaude sanitaire sont plus exigeants que ceux liés au chauffage.
En effet, l’eau chaude consommée pour prendre un bain, une douche ou pour laver sa vaisselle par exemple n’est pas recyclée, contrairement à celle qui circule dans les radiateurs en circuit fermé en gardant une bonne partie de sa température de départ. Dans ce dernier cas, la chaudière se contente de compléter le besoin entre la température de sortie de chaudière et celle de retour des radiateurs.

La méthode de calcul change car la puissance va dépendre du nombre d’occupants et plus seulement des autres variables. En effet, une maison est chauffée globalement de la même façon, qu’elle soit occupée par un couple ou par une famille avec 2 ou 3 enfants.

En revanche, les besoins en eau chaude sanitaire sont très étroitement liés au nombre d’habitants dans le logement. Plus d’habitants signifie plus de douches ou bains, plus de vaisselles, plus de lessives, etc.

Jusqu’à 3 occupants, on considère qu’une chaudière de 23 kW est suffisante pour chauffer la maison et produire suffisamment d’eau chaude sanitaire. Sans eau chaude sanitaire, dans le 1er exemple, on passerait donc de 15 kW à 23 kW.

On rajoute généralement 5 kW par personne supplémentaire. Ainsi, pour cette même maison , si elle est habitée par 5 personnes, il faudrait une chaudière de 33 kW, pour la chauffer et produite toute l’eau chaude sanitaire pour ses occupants.

Meilleur prix par rapport au prix moyen national de vente TTC, publié par la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC), en zones de livraison conventionnelles, hors zones d’altitude et pour des conditions de livraisons normales (tranche de livraisons entre 2000 et 4999 litres).